L’Enterrement

L’inhumation (partie 1)

B) La concession

Pour la création d’une sépulture, on doit s’acquitter de la concession :
La concession, c’est la parcelle de terre située au cimetière, que la mairie loue à un particulier pour l’enterrement d’un proche disparu.
En général, les durées sont 10, 30, 50 ans ou perpétuelles.

Les tarifs varient beaucoup d’une commune à une autre
Ex :

- Paris : 30 ans    ( 2461 euros )

- Saint-Ouen : 30 ans (1116 euros )

- Vincennes : 30 ans ( 510 euros )

C) Le mode de sépulture

Caveau ou Pleine terre ?

enterrement paris

Une pleine terre est une fosse creusée dans le sol.
Un caveau est une construction en béton comportant une ou plusieurs cases.
Le mode de sépulture retenu pour un enterrement relève d’un choix philosophique personnel ou lié à des croyances religieuses.
Il y’a aussi un facteur économique qui entre en compte.  Fabriquer un caveau représente un coût plus important.

Pour toute création de sépulture, en vue d’un enterrement, il faudra prévoir une semelle en béton ( obligatoire ) qui entoure celle ci.

 

PF Les Trois Roses propose les semelles en béton au tarif de 620 euros.
En région Parisienne, les tarifs de la concurrence oscillent entre 650 et 690 euros.

Nos conseils
Dans la majorité des communes, les familles ne peuvent pas acheter leur sépulture d’avance. Lors du décès, on se retrouve dans l’obligation de fabriquer un caveau en urgence, pour pouvoir procéder à l’enterrement.
Le délai avant l’enterrement peut aller jusqu’à une semaine (le temps de faire les travaux)
Nous conseillons d’opter pour une pleine terre, mais avec une fausse case.
Cela permet de créer une sépulture avec des consolidations pérennes (une fausse case est une fondation en béton de 50 cms) sans attendre un délai important et des frais considérables liées à la création d’un caveau.

 

PF Les Trois Roses propose la fausse case au tarif de 530 euros.
En région Parisienne, les tarifs de la concurrence oscillent entre 600 et 710 euros.

NB : Autre solution intermédiaire : la construction d’un caveautin

Nous entourons le cercueil de dalles de ciment. Ceci évite la pression maximum de la terre après le comblement.

2) La cérémonie et l’enterrement

L’enterrement (La mise en Terre) représente une étape majeure dans le travail de deuil.
Comment se déroule la cérémonie pendant l’enterrement ?
L’étape forte des obsèques reste l’enterrement (la mise en terre) qui peut se faire en pleine terre ou dans un caveau. C’est le moment le plus douloureux des obsèques. C’est en effet le dernier moment durant lequel la famille adresse un dernier au revoir à son proche défunt.
Le déroulement de l’enterrement est le suivant :

  • Arrivée du cercueil et de la famille au cimetière
  • Transport du cercueil jusqu’au lieu d’inhumation par les porteurs
  • Enterrement du défunt et prières selon les volontés du défunt

Ce sont les employés des pompes funèbres qui procèdent à l’enterrement.
La fermeture du caveau ou le comblement de la sépulture se fait par la suite (après la cérémonie), par les ouvriers des pompes funèbres.

L’inhumation (partie 1)